Questions sensibles en entretien de recrutement

Se préparer aux questions pièges des entretiens d’embauche

Voici une liste de questions « pièges » qu’un recruteur pourrait vous poser ainsi qu’une proposition de préparation, en trois étapes, à votre entretien d’embauche.

Questions relatives à votre personnalité

  • « Quelles sont vos trois principales qualités ? », « Vos trois défauts majeurs ? », « Comment se manifestent-ils dans votre travail ? », « Qu’avez-vous mis en place pour travailler ces défauts ? »
  • « Parlez-moi un peu de vous. »
  • « Vous dites avoir l’esprit d’équipe, pourriez-vous illustrer par un exemple, une situation que vous avez vécue ? ». Cette question est bien sûr déclinable avec tout autre trait de personnalité ou comportement que vous aurez mis en avant.
  • « Comment gérez-vous le stress ? »

Vos projets

  • « Qu’est-ce qui vous motive à quitter votre entreprise actuelle ? »
  • « Comment vous voyez-vous dans cinq ans ? Dans dix ans ? »
  • « Comment appréhendez-vous votre évolution au sein de notre entreprise ? »

Votre adéquation au poste, à l’entreprise

  • « Pourquoi devrais-je vous recruter ? » ou la variante qui peut être tout aussi déstabilisante « Pourquoi vous plutôt que les autres candidats qui ont postulé ? »
  • « Que pouvez-vous me dire sur M. X, rencontré lors du précédent entretien ? »
  • « Quel retour pouvez-vous me faire sur notre entretien ? »
  • « Quelles sont vos prétentions salariales ? »

Votre parcours/vos compétences

  • « Pourquoi avoir choisi cette formation ? »
  • « Qu’est-ce qui me prouve que vous êtes fait(e) pour une fonction commerciale ? » Là encore, vous pouvez adapter cette question à tout type de compétence. 
  • « Quelle est l’expérience professionnelle dont vous êtes le(la) plus fier(e) ? Pourquoi ? » 
  • « Quel a été votre échec le plus cuisant ? Qu’est-ce que cette expérience vous a appris? »

Préparation en trois étapes :

- Nous vous conseillons tout d’abord de faire l’exercice, en essayant de répondre aux différentes questions proposées de façon honnête. Cela vous permettra d’être au clair avec vos envies, votre parcours… 

- Dans un deuxième temps, vous pourrez prendre du recul face à vos réponses et décider de ce que vous souhaitez dire à un recruteur, ce que vous préférez taire (trop personnel, en dehors du cadre professionnel d’un entretien, dévalorisant…). 

- La troisième étape de votre préparation consiste à travailler à la formulation de vos réponses. L’idée étant de donner une image de vous positive et dynamique. Évitez autant que faire se peut les tournures négatives. Illustrez vos propos avec des expériences que vous avez vécues, soyez concis(e), clair(e), direct(e).